Pirates of the Caribbeans - OS - Forgiven

un nouvel OS, pirates des caraibes
pour ceux qui attendent la suite de Game Of thrones, elle va prendre un peu de temps. desolée






------------------------------


Pirates of the Caribbeans - OS - Forgiven






Forgiven






Le vent était fort, en direction du Sud. Un soleil de plomb brillait haut dans le ciel, cette soudaine chaleur était alors détruite par la brise. Le Bloody Baron était au large depuis plusieurs semaines déjà, ses voiles rouges sang flottaient vivement. Amy eu un petit soupir, s'accoudant a la barre du bateau. Elle regardait la voile pourpre, écoutant les vagues frapper la coque, encore et encore. Elle aimait être un Capitaine. Ce mot lui donnais enfin la certitude qu'elle était libre, libre des chaines qui la reliaient a un monde qu'elle détestait, libre de Lord Ainsworth, ce tuteur qui était plus bourreau que père, libre...Mais maintenant, elle avait un navire, un équipage, et le titre de capitaine. Un Capitaine a présent connu. Capitaine Amy Baggins. Capitaine depuis maintenant 6 ans, son bateau une fois retrouvé.  L'un des meilleurs d'après certains.
Elle était connue pour être un bon Capitaine. Brutalement honnête et honnêtement brutale. Malicieuse. Fourbe. Cruelle. Agile. Furtive. Séduisante. Tous ces mots qui venaient aux esprits quand son nom et son navire étaient mentionné. Elle repensais souvent a la première fois qu'elle monta sur un navire, la première fois qu'elle avait put être a la tête de son équipage, la première fois qu'elle avait tenu un sabre, un pistolet...
Elle ne remarqua alors pas deux hommes, près d'elle, retenant un autre, les mains enchaînées. Mais elle se tourna en entendant un appel, ses cheveux noirs flottant au vent. Deux membres de l'équipage étaient la, tenant le troisième. Il avait un sac sur le visage, elle n'avait alors aucune idée de qui il était, mais il lui semblait familier. Il avait quelque chose sur lui qu'elle connaissait bien, qu'elle aurait aimé haïr, mais elle ne le pouvait, tant cet objet comptait pour elle. Sans un mot, elle lui retira le sac, Pour se trouver face à un sourire nerveux.
 
Jack.
 
Ce maudit Jack Sparrow.
 
Elle ne put retenir le rictus de ses lèvres. 
 
-          Captain Jack Sparrow. Quelle plaisante surprise.” 
 
 Il nota le sarcasme dans sa voix, affichant un grand sourire. 
 
-          Amy, Darling! Plus renversante que jamais, a ce que je vois.”  
 
La jeune fille rit également, mais son sourire s'effaça tandis qu'elle l'attrapait par le col. Elle approcha son visage du sien, Ses orbes mauves intimaient une certaine violence alors qu'elle parla dans un fort soupir.
 
-          Qu'est-il arrivé a notre arrangement pour que j'ai à voir ton foutu visage a nouveau ?”  
 
Elle vit un nouveau sourire s'afficher sur le visage de jack.
 
-          C'est une histoire assez drôle, en vérité.”  . 
-          Je vois... Pourrais-tu m'éclairer sur cette histoire si amusante, Jack?”  
 
Il s'apprêta à parler, mais hésita un instant.
 
-          En fait,  J'observais ton navire, tu vois. Et j'ai décide de te suivre un peu”  
 
Elle ne put retenir son rire, lâchant le col de Jack. Il avait essayé de voler son bateau, c'était amusant, honnêtement. Lui qui avait déjà essayé quelques années auparavant.
 
-          C'est mignon, après tout , l'entêtement est un signe de bonne santé chez un idiot de ton genre, que comptes-tu faire cette fois, organiser une mutinerie ? ça à l'air d'être ta manière de procéder favorite, laisse moi au moins deux balles cette fois, que je puisse t'en réserver une.”   Rit-elle
-            Tu t'en souviens, alors ?
-          Comment l'oublier, je n'aurais jamais pensé que tu puisses être aussi fourbe, surtout envers moi...
-          Je pensais que tu le prendrais...
-          Bien ? tu croyais ?...
 
 


Amy attrapa alors une hache de derrière la barre, la souleva l'air menaçant, et soudain elle l'abaissa. Les membres de l'équipage s'éloignèrent des bris de métal qui giclèrent. Elle avait coupé les chaines de Jack.
Il lâcha un soupir qu'il gardait depuis un moment. Depuis tout ce temps, pourquoi devait-elle toujours être si imprévisible? Elle remit la hache à sa place, fixant l'homme.
 
-          Retournez à vos postes !   ordonna-t-elle à son équipage.
 
Ils obéirent sur le champ. Lui ne bougea pas, faisant craquer son cou et ses doigts. Etre attaché et tiré sur un bateau depuis tout ce temps l'avait fatigué. Amy se tourna vers lui, lui lançant un regard irrité. Il lui retourna le même, un peu plus confus, apercevant une gourde de la poche de la jeune femme. Elle l'attrapa et l'ouvrit. 
 
-          Allez, va te rendre utile.” Dit-elle soudain
 
Elle termina le rhum qui se trouvait dans la flasque, la replaçant ensuite dans sa poche. Une fois de plus, il sembla troublé, causant à Amy un soupir.
 
-          Tu ne vas pas rester à rien faire sur MON bateau, Jack Sparrow. Rends-toi utile!”  Continua-t-elle
 
 Il s'exécuta à ce ton exigeant, avec ses manières d'homme souvent ivre. Elle eu un nouveau rictus de satisfaction, désirant prouver qui était le capitaine sur ce navire à présent.
 
-          Et le premier que j'entends prononcer le mot mutinerie, je lui coupe toute possibilité de descendance !


 
L'après midi suivant, le bateau voguait tranquillement, la mer était douce. Les flots frappant faiblement la coque provoquait un son agréable. Mais cette douce mélodie fut soudain gâchée par la rapidité du son des talons du capitaine sur le pont de bois. Elle avait traversé le navire en quelques secondes.
 
-          Jack!! hurlait-elle
 
 Les membres de l'équipage s'éloignèrent de son chemin, créant une sorte d'allée entre eux deux. Il se retourna, une bouteille de rhum a la main, retirant a peine le goulot de sa bouche, la cachant le plus vite possible de sa vue. Elle attrapa son col de chemise, qui semblait être sa seule manière de communiquer depuis leur dernière entrevue, des flammes dans ses iris mauves.
 
-          Toi!! Espèce de sale voleur !”  -a ceux qui voudraient le faire avec la voix de Gollum, c'est aussi possible- 
 
 

Elle semblait avoir à nouveau un de ses élans de rage. Jack attrapa ses poignets, essayant de calmer cette violence de sa part et de s'en protéger. 
 
-          Tu parles de ce qu'il s'est produit il y a 6 ans ? Je pensais qu'il y avait prescription...
-          Il n'y a ni prescription, ni quoi que ce soit, et je ne parlais pas de cette immonde trahison, mais de ce que tu cache dans ton dos !
-          Je suis un pirate, après tout, mon ange, tu te rappelle ?”  
 
Elle grogna, son regard devenant froid alors qu'elle le fixait.
 
Il ne semblait pas en être ennuyé, quoique. Depuis qu'il la connaissait, il a pu s'habituer a cela. Elle s'emportait facilement, et finissait par devenir incontrôlable. 
 
-          Pose. Immédiatement. Cette. Bouteille !”   Grogna-t-elle en tendant la main.
 
Jack afficha seulement un nouveau sourire, tirant un collier de la poche de sa chemise.
 
C'était seulement un ruban noir, avec un magnifique pendentif d'or accroché à lui, orné de joyaux blancs et bleus, ainsi que d'un ambre brun en son centre. C'était son pendentif, celui de sa mère, celui que Jack prenais un malin plaisir à subtiliser depuis qu'elle l'avait retrouvé. Elle grogna à nouveau, plus furieuse encore, essayant d'attraper le bijou. Jack élargi son sourire, l'éloignant de sa portée. La jeune femme serra son col un peu plus. Il y avait un moment ou ces manières n'étaient qu'un petit jeu entre eux, tels des enfants, une simple taquinerie sans violence. Quand ce n'était pas lui qui lui prenaient ce pendentif, c'était elle qui lui prenait du rhum, ou son compas –bien qu'il fut plus attaché au rhum qu'a ce dernier-. Mais aujourd'hui, Jack sentait qu'elle n'était pas de la même humeur espiègle, les circonstances étant totalement contraires.
 
 
 

-          Jack Sparrow, Je vais enfoncer ma dague si profondément dans ta gorge que tout l'équipage pourra apercevoir ton estomac!!”  
 
Tous s'éloignèrent, à l'exception de Jack. Il savait qu'elle en était capable, pour l'avoir vue faire. Beaucoup la croyaient sans c½ur et cruelle, mais la jeune fille en était l'exact opposé. Elle était honnête et douce, mais était capable de tuer sans remord, indispensable dans une vie telle que la sienne. Elle disait ce qu'elle pensait  et pensait ce qu'elle disait. Quand elle menaçait de tuer, on pouvait être sur qu'elle le ferait, dans chaque détail qu'elle le décrivait. Jack tint simplement le bijou entre ses doigts, son eternel sourire aux lèvres.
 
-          Un seul mot et tu pourras récupérer ton précieux petit bijou, mon ange.”  


 
Oh, elle brulait de rage, n'ayant jamais dit ces « mots spéciaux ».
Jamais. Ce n'était plus dans son vocabulaire depuis longtemps. Cependant, ce pendentif, outre le fait qu'il valait quarante navires et leurs équipages au complet en or, comptait plus pour elle que tout le reste, elle aurait vendu tous ces biens pour le reprendre.
Raclant sa gorge, elle força ces mots à en sortir.
 
-          Puis-je avoir mon collier, s'il te plait.”  
 
 Cette expression de noble coincé sortant de sa bouche sonnait comme un rat dans la soupe, et ce rat semblait même y avoir fait quelques portées. Elle était dégoutée d'elle-même, pour la première fois depuis six ans. Jack sourit encore, lui faisant signe de se tourner, d'un geste vif de la main. La lâcheté dont il faisait preuve l'impressionnait toujours, tout comme son égoïsme d'ailleurs. Elle le lâcha, son poing se serrant sur sa dague alors qu'elle lui tourna le dos. Il lui plaça le bijou autour du cou, l'attachant derrière sa nuque. Après l'avoir caché sous sa chemise, sa colère descendit un peu. Elle le fixa longuement, toujours de la haine dans son regard, mais également une ranc½ur douloureuse qui la rongeait depuis longtemps. Soudain, elle s'aperçu que tout son équipage les observait.
 
-          Qu'est ce que vous attendez ? retournez à vos postes, tout de suite!!”   ordonna-t-elle en voyant ses hommes statiques.
 
Ils retournèrent à leurs affaires aussi vite que possible, gardant un ½il sur leur capitaine, qui regardait le passager clandestin par dessus son épaule tandis qu'elle se retirait. 
 
-          Et toi, tient la barre de ce maudit navire dans la bonne direction.”   Jack eu alors son rictus habituel, l'observant retourner dans son office, la porte claquant derrière elle.
 
Elle lui confiait la barre, et donc la direction du navire. Il pensa alors qu'elle lui avait pardonné et qu'elle le lui démontrait ainsi, encore trop orgueilleuse pour le dire de vive voix. Il exécuta l'ordre qui lui avait été donné, regardant son compas quelques secondes, mais réalisant que la direction qu'il indiquait n'était pas celle à prendre, du moins pas avec ce navire.
 
 

La nuit qui suivit, il avait fallu plusieurs heures à Amy pour faire redescendre sa colère. Elle était assise dans un large fauteuil rouge dans son office, une bouteille de rhum à la main et les pieds posés sur un bureau d'ébène couvert de cartes. Elle but une longue gorgée, savourant le liquide qui coulait dans sa gorge. Même dans ses plus lointains souvenirs, elle n'avait jamais aimé le rhum auparavant. Mais depuis quelques temps, elle ne vivait que pour cela. C'était comme le paradis des pirates. Mais ce n'était pas vraiment le sien, elle ne trouvait pas ce qui serais son véritable paradis, malgré le fait qu'elle le recherchait depuis longtemps a travers les mers. Son paradis, elle croyait l'avoir trouvé, quelques années auparavant, mais celui-ci l'avais déçu, a un tel point qu'elle l'avait haït de toute son âme, désirant sa propre fin. Mais, se reprenant, elle avait pu sauver une partie d'elle de cet enfer, et maintenant qu'elle l'avait, elle refusait de laisser son passé le lui reprendre. C'étaient ces tristes souvenirs qu'elle tentait alors d'oublier par le rhum. Elle s'apprêtait à prendre une autre gorgée quand la porte grinça. Ouvrant ses yeux, elle posa la bouteille sur le bureau, avant d'apercevoir l'homme qui était entré, dérangeant sa torpeur mentale. Jack –encore-. Elle lui fit un signe, attrapant la bouteille, tirant un verre de sous son bureau, elle le remplit de rhum avant de lui faire passer.
 
-          Tu es venu pour un pourparler ? demanda-t- elle
 
 Il regardait le verre d'un air suspicieux, faisant sourire la jeune fille. 
 
-          Si je voulais te tuer, je n'empoisonnerais pas ton verre. Je te ferais directement boire la bouteille de cyanure en te l'enfonçant dans la gorge jusqu'à ce que tu t'étouffe.”  
 
 Il rit à son tour, prenant le verre, trinquant avec la bouteille qu'elle tenait, et ils prirent tout deux une longue gorgée.
 Elle retira le goulot de ses lèvres, avec un petit sourire. 
 
-          Jack Sparrow.  - Ce nom sorti de sa bouche si facilement. -
-          Captain Jack Sparrow.  
 
Elle leva les yeux vers lui, amusée de cette correction. Il n'était pas capitaine sur ce bateau, il ne le serait plus jamais sur ce bateau. En général, elle se serait mise en colère, mais elle était trop alcoolisée pour cela. Cet état, entre la sobriété et l'ivresse était si doux, si bon... ses pensées qui se floutaient, ses problèmes qui disparaissaient, son chagrin qui s'envolait, tout ce qui la troublait était bloqué par un mur que l'alcool renforçait.



-          Qu'est un capitaine sans son bateau ?” demanda-t-elle alors
 
Elle prit une autre gorgée, laissant la boisson diluer ses pensées un peu plus. 
 
-          Pas grand-chose, C'est pourquoi j'ai voulu voler le tien.”   Elle acquiesça, du même avis que lui, finissant la bouteille, se demandant pourquoi ils avaient fait cela.
-          Mais la mutinerie n'était pas nécessaire, ni l'abandon sur une ile... En particulier entre nous, il t'aurait suffit de me demander...
-          Tu aurais accepté de me confier le commandement de ton navire ?
-          Non, c'est vrai mais étant donné ou cela nous as mené.
-          C'est toi qui as voulu cet arrangement.
 
Ce fameux arrangement entre eux était qu'ils ne devraient plus se croiser, Jamais. C'était stupide, malgré la situation. Et elle espérait qu'il le pense également. Aucun d'eux ne dit un mot avant qu'elle ne le prenne soudain dans ses bras. Les effets du rhum sur elle faisant resurgir en elle ces désirs qu'elle essayait de cacher.
Ce pacte qu'ils avaient conclus n'étaient la que pour lui laisser croire qu'elle avait tourné la page, mais au fond d'elle, elle aimait toujours son capitaine Jack, et contrairement a ce qu'elle disait autrefois, elle appréciait qu'on l'appelle « Capitaine Amy Sparrow »...
Après tout, cette liberté, c'était lui qui lui avait offerte sans le savoir, cette confiance était venue de l'aise qu'elle avait d'être elle-même avec lui. Et cet attachement au rhum venait de cette nuit qu'ils avaient passé sur cette plage.
Cette petite plage, sur cette petite ile perdue au milieu du grand océan. Elle alla instinctivement se blottir contre lui, sentant le bras de Jack autour de sa taille, et son autre main passant à travers ses longues boucles noires. 
 
-          Nous étions jeunes et stupides. Enfin... j'étais jeune et tu étais stupide.” Dit-elle. 
 

 
 
Elle l'entendit rire, mettant fin a cette étreinte, fixant alors les yeux ébènes de Jack ou elle aimait autrefois se perdre alors qu'il ne semblait jamais comprendre ses actes, le tirant enfin vers elle pour lui offrir un baiser. Il fut long, aussi long que le temps qui s'était écoulé depuis la dernière fois qu'ils avaient pu être si proches. Le même qu'après leur mariage, un mariage rapide, au milieu d'une bataille, quand ils avaient tous deux insistés pour qu'il se fasse sur le moment –pour la beauté du geste, sans doute- . Ce mariage qu'il avait détruit par sa mutinerie stupide.  Il retira son chapeau et lui mit sur la tête, souriant en le voyant tomber sur ses yeux.
 
-          Bien, ma chère capitaine, je suppose que vous devriez vous préparer pour le diner.”  
 
 Elle souleva le chapeau de ses yeux, souriant à son tour. 
 
-          Tout a fait, mais toi aussi.
-          Pardon ? Tu me ferais cet insigne honneur de m'inviter à ta table.
-          Serai-ce si étrange qu'une femme invite son mari à sa table
-          Tu me considère toujours comme ton mari ?
-          Si tu me considère encore comme ta femme...
 
Il lui sourit à nouveau et sorti de l'office.
 
 

Elle s'étira le cou avec sur ses lèvres un sourire de sérénité. Mais elle réalisa soudain que son pendentif n'était plus la. Disparu. Envolé. Elle lâcha un long soupir, les mains sur les hanches, son irritation reprenant le dessus. 
 
 
- Jack !!




Pirates of the Caribbeans - OS - Forgiven



--------------------------------------------


...


Bien....
j'attends vos impressions...
Poireau...

Tags : OS - Pirates des Caraïbes. - Jack Sparrow - Captain Jack Sparrow - 2015 - fiction

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (23.20.162.200) if someone makes a complaint.

Comments :

Report abuse